À propos

Je m’efforce de balayer toutes les disciplines sportives afin que vous puissiez adapter mes conseils nutritionnels en fonction de vos spécialités respectives, de vos entraînements et de vos compétitions. Mon objectif, plus large, est de vous faire apprécier les bienfaits d’une alimentation équilibrée, diversifiée, adaptée aux activités physiques et sportives, donc protectrice pour l’organisme.
Au-delà de la biochimie et de la physiologie, la gastronomie et le plaisir sont à mon sens indissociables, tant sur le plan de l’activité physique que des habitudes alimentaires.

La marche et la course à pied sont les modes de déplacement les plus naturels de l’être humain, ces deux systèmes devenant malheureusement des plus archaïques dans la vie quotidienne. Ce quotidien évolue sans cesse vers une modernité qui tend à accélérer toutes les actions.
En effet dans la communication, toutes les transmissions sont quasi instantanées, est-ce bien, est-ce mal ? C’est comme ça. Les trajets même les plus courts sont motorisés.

Cependant, en terme d’épidémiologie (science qui étudie les facteurs intervenants dans l’apparition des maladies), les spécialistes mettent en évidence une épidémie d’obésité qui sévit dans le monde industrialisé et la France n’échappe pas à cette importante augmentation. Un paramètre a été clairement défini dans le déterminisme de l’obésité : LA SEDENTARITE ou le mode de vie inactif.

Amis actifs, considérez donc que vous êtes porteurs d’espoir, en montrant l’exemple, tant les bienfaits d’un mode de déplacement simple, non motorisé est efficace pour bien vieillir. Il est vrai que la population vieillit de plus en plus, mais qu’est-ce qui est important ?! Vivre vieux ou vivre bien, je vous laisse le choix, mais je crois que tout le monde sera d’accord avec moi, l’idéal étant de vieillir en bonne santé.
Dans le même temps, si on s’intéresse à la chaîne alimentaire, celle qui lie la terre à nos assiettes, il y aurait beaucoup à dire et pas que du bien, en commençant par l’agriculture et sa politique et ses systèmes de distribution. Il ne semble pas que les choses aillent dans le sens de la santé humaine, alors que le paradoxe est là, sous nos yeux tous les jours avec cette abondance alimentaire.

Pour ces raisons, le juste retour au naturel, l’alimentation simple, de base, de bonne qualité, accessible à tous, est nécessaire et urgent. Cette introduction, quelque peu pessimiste, doit nous amener vers une réflexion simple. Continuons à bouger, et adaptons notre alimentation à nos activités physiques, professionnelles, au stress, à la vie quotidienne, tout cela de façon simple, agréable, sociale, sans négliger l’hédonisme… que ce soit un plaisir !

Pour les plus compétitifs, à la recherche de performance, rassurez vous !
Je suis aussi bien sûr très attaché à la physiologie de l’exercice, les différents moments en lien avec l’exercice, à savoir les entraînements, les différents types d’entraînement (préparation physique générale, foncier, fractionné, musculation…), la récupération, la compétition avec sa préparation et sa récupération. Pour répondre à toutes ces préoccupations, je suis très intéressé par la biochimie de l’alimentation et son adaptation aux différents métabolismes, lui-même en relation avec toutes les périodes suscitées. Une base de physiologie et les adaptations nutritionnelles sont nécessaires en réponse aux contraintes qu’imposent les différentes formes de pratiques, par exemple de course à pied (fond, demi fond, trail, ultra endurance, mixte: duathlon, triathlon…).

Je propose aux clubs ou associations sportives des conférences et/ou des formations.
A titre individuel par la suite, je propose des bilans nutritionnels précis, des consultations personnalisées et un suivi diététique adapté.

Mon travail s’inscrit dans le respect et le sérieux des bases scientifiques solides, le tout dans un esprit de convivialité et de partage des passions.